Capacité de freinage Ninja et Z300

Discussions générales autour de la Z 300.
oliv'
Bon posteur
Bon posteur
Messages : 234
Enregistré le : lun. 16 juin 2014 16:55
Moto : Z 800
Contact :

Capacité de freinage Ninja et Z300

Message par oliv' » ven. 3 avr. 2015 10:54

oui, bien pour les grandes lignes. mais quand on lit qu'une ninja ne freine pas... c'est quand même abusé. pour eux, une moto de route doit freiner comme une moto de piste ou quoi ? c'est justement ce qui m'intéresse sur une moto de route, pouvoir attraper le frein à pleine poigne sans risquer le blocage direct.
Modifié en dernier par Mickael le ven. 3 avr. 2015 16:04, modifié 2 fois.
Raison : Création d'un nouveau sujet sur le freinage.

Avatar du membre France
Gadget
Bon posteur
Bon posteur
Messages : 279
Enregistré le : mer. 1 avr. 2015 16:47
Moto : Vespa GTS 300
Localisation : Nord / Pas-de-Calais
Contact :

Re: Les essais de la Z300

Message par Gadget » ven. 3 avr. 2015 11:02

En fait, au cours des 12 derniers mois, j'ai aussi essayé la MT-07 et il faut admettre qu'un double disque, c'est quand même plus sécurisant, surtout si on a l'ABS pour éviter les excès. Pour un usage courant, surtout sans ABS (comme celle que je viens de commander), un freinage "pas au top" est quand même plus facile à vivre au quotidien. Sur ma précédente machine, avec un seul disque avant et trente kg de plus à arrêter, je n'ai jamais vraiment ressenti la différence (sauf en duo) par rapport à une moto mieux dotée.
"Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément." Boileau, L'art poétique, Chant I

oliv'
Bon posteur
Bon posteur
Messages : 234
Enregistré le : lun. 16 juin 2014 16:55
Moto : Z 800
Contact :

Re: Les essais de la Z300

Message par oliv' » ven. 3 avr. 2015 11:10

oui, mais une Mt-07, on ne joue pas dans la même catégorie.

Avatar du membre France
Gadget
Bon posteur
Bon posteur
Messages : 279
Enregistré le : mer. 1 avr. 2015 16:47
Moto : Vespa GTS 300
Localisation : Nord / Pas-de-Calais
Contact :

Re: Les essais de la Z300

Message par Gadget » ven. 3 avr. 2015 11:19

Quand tu dois t'arrêter prestement, à une vitesse de 50, 70, 90, 110 ou 130 km/h, la capacité d'accélération de ta moto n'y change rien : seuls tes réflexes et la capacité de freinage de ta moto comptent.
"Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément." Boileau, L'art poétique, Chant I

oliv'
Bon posteur
Bon posteur
Messages : 234
Enregistré le : lun. 16 juin 2014 16:55
Moto : Z 800
Contact :

Re: Les essais de la Z300

Message par oliv' » ven. 3 avr. 2015 11:22

je te parlais du fait d'avoir 2 disques et non 1 seul, niveau marketing. t'imagine un gex avec 1 seul disque :) tandis qu'une 300, çà passe.

Avatar du membre
sneak78
Pilier du forum
Pilier du forum
Messages : 2752
Enregistré le : jeu. 9 sept. 2010 16:27
Moto : 250r et ducati ST3S
Localisation : Rouen
Contact :

Capacité de freinage Ninja et Z300

Message par sneak78 » ven. 3 avr. 2015 12:09

Un seul disque divise par deux la puissance de freinage. C'est un fait irréfutable. Maintenant une grosse puissance de freinage n'est nécessaire qu'à de grandes vitesses puisque l'énergie à dissiper est fonction du carré de la vitesse. Par ailleurs plus la roue tourne vite plus on peut lui demander une puissance de freinage importante sans bloquer (ce pourquoi on freine en dégressif, un freinage viril bien appliqué avec un appui progressif rapide sur le levier en respectant le transfert de charge va finir par bloquer en fin de freinage si on ne retire pas progressivement de la puissance).
Donc logiquement, plus le poids du véhicule et les vitesses auxquelles on plante les freins sont faibles plus on peut se permettre d'avoir une puissance de freinage faible. En moto, on considère que grosso modo toute moto peut se prêter à un usage sportif à des vitesses supérieures aux limites en vigueur donc il n'y a pas de classe de moto qui échappe à de bons freins à part peut être les néo rétro et les custom. Mais bien sûr on demandera à une sportive d'être plus affutée d'origine. Donc en terme de puissance, un seul disque est adapté à nos motos, même si il y a une petite réserve de grip dans le pneu, si on prend fermement le frein ça décélère fort, on doit être très proche de la distance de freinage qu'on pourrait avoir avec plus de puissance puisque de la puissance ne manquerait qu'au tout début du freinage. Et comme le dit gadget, moins de puissance c'est moins de chances d'en appliquer trop et de bloquer même si il y a largement assez pour se foutre au tas si on ne fait pas bien son transfert de masse en prenant trop fort trop vite le levier.

Là on a parlé de la puissance. Il y a deux autres données, l'endurance et le feeling. L'endurance c'est utile en descendant un col, si on veut attaquer le col sinon pour franchir un col on peut se contenter du frein moteur et n'utiliser les freins puissamment qu'en cas d'urgence donc pas de risque de surchauffe. Et là un second disque change la donne radicalement, pour un usage piste, un disque unique va surchauffer (le mien a son plaquage qui a sauté entre les trous et je suis pas le seul, les pisteurs aux USA ont le même phénomène, et après une session sèche il est bleu). Pour améliorer les choses il faut en premier lieu un durit tressé (appelée aviation), des plaquettes fonctionnant bien à chaud (EBC HH ou CL brakes A3+, je conseille ces dernières qui fonctionnent bien à froid comme à chaud mais sont moins bien sous la pluie (y a rien et une demi seconde après la puissance débarque)) puis du liquide de frein haute performance, du motul RBF600 ou 660 (c'est du DOT4, à purger une fois par an, 2 si usage piste fréquent). Tout ça j'ai testé et je valide. La prochaine étape sera un disque braking SK3, plus épais et mieux ventilé pour mieux tenir la chauffe et dissiper plus de chaleur. Avec toutes ces modifs je vous conseille des levier réglables (thetwowheels) sans quoi ça devient compliqué sur route car le levier d'origine est tout dur et très éloigné à froid, l'hiver avec les gros gants c'est compliqué. Et là on a pas investi des sommes folles, 30 de plaquettes (consommable, on peut attendre que les origines soient mortes), 50 de durit, 25 de levier, 6 de liquide de frein. Le disque par contre c'est pas donné mais bon ça vient remplacer le disque d'origine quand il est mort. Et des pneus bien sûr.
Bon j'ai fait une grosse parenthèse sur l'amélioration de l'endurance mais pour revenir à la monte d'origine, un disque unique améliore le feeling sur les freinages doux, comparé à un double disque, le levier à qualité d'équipement égal est moins spongieux. Par contre en usage sportif, il faut tirer fort sur le levier, à s'en foutre des crampes. Et là ça devient compliqué à modifier, on peut changer de maitre cylindre pour un plus petit et plus haut de gamme (à qualité égale un plus gros piston de MC rend le levier moins spongieux mais demande plus d'effort donc faut un plus petit mais haut de gamme pour pas avoir le levier spongieux voir qui vient au contact du guidon). On peut piocher dans le catalogue brembo si on est fortuné sinon faut aller chercher de l'occas venant d'une sportive bien équipée d'origine mais pas facile de trouver un petit MC adapté à nos motos (du 16mm même si quelques sportives avaient un nissin 16mm d'origine). Un petit MC donne une plus grande sensation de puissance (sans augmenter la puissance réelle).
Donc sur une moto basique, c'est moins cher d'obtenir un freinage agréable avec un seul disque puisque tout l'équipement de l'étrier au MC demande moins à être haut de gamme sans compter qu'on a un seul étrier et un seul disque.

Enfin l'esthétique et la suggestion de sportivité qui fait qu'on retrouve des fourches inversées basiques, des disques pétales et autres appendices issus de la compétition sur des motos basiques. Et probablement également des doubles disques. Ce que disait oliv' juste au dessus de moi.
Certains ont aussi une réticence à avoir un seul disque pour une question d'équilibre des efforts sur la fourche. C'est vrai pour nos petites fourches d'ailleurs sur les moto modifiées à fourche conventionnelle on fabriquait souvent et avec de bons résultats des renforts reliant les deux fourreaux pour améliorer leur rigidité. Par contre sur une moto à grosse fourche aucune incidence, c'est du solide ça ne bouge pas d'ailleurs souvent ces motos ont l'hydraulique dans un seul tube et même parfois un ressort dans un seul tube! Solution qui réduit les coûts, simplifie les réglages et allège la moto.

Reste à aborder le cas du disque périmétrique Buell, unique, de grand diamètre qui allie légèreté et puissance et qui pourrait être intéressant financièrement si c'était plus largement adopté.

Avatar du membre France
Gadget
Bon posteur
Bon posteur
Messages : 279
Enregistré le : mer. 1 avr. 2015 16:47
Moto : Vespa GTS 300
Localisation : Nord / Pas-de-Calais
Contact :

Re: Les essais de la Z300

Message par Gadget » ven. 3 avr. 2015 12:52

Ah *!* OK *ampoule* J'avais mal compris ;)

Par avoir eu un GPZ 500 double disque et essayé une ER-5 simple disque, je reste persuadé que le freinage n'est pas qu'une affaire de marketing.

Le freinage n'est pas le point fort de la Z300. Tant pis, je ferai avec. Cela m'incitera peut-être à plus de retenue, surtout en duo.

Mais même sur une Z300, un freinage plus performant (même en restant sur un simple disque) ne serait pas pour me déplaire.
"Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément." Boileau, L'art poétique, Chant I

oliv'
Bon posteur
Bon posteur
Messages : 234
Enregistré le : lun. 16 juin 2014 16:55
Moto : Z 800
Contact :

Re: Les essais de la Z300

Message par oliv' » ven. 3 avr. 2015 13:05

je persiste, il est suffisant sur la 300, sauf peut-être sur piste, là, je me méfierais.

ben35

Re: Capacité de freinage Ninja et Z300

Message par ben35 » ven. 3 avr. 2015 17:38

le freinage est largement suffisant et roulant tous les jours sur un periph' je dois régulièrement réaliser des freinages "d'urgence" pour ne pas embrasser la carrosserie de sympathiques automobilistes ( :o ). à 50, 90 , 120 (voie rapide) le frein avant est performant. à plus haute vitesse je n'ai pas encore été mis devant une situation dangereuse.

l'er-6 que je conduisais lors du passage du permis freinait plus fort mais il suffit de laisser faire le temps d'adaptation. les motos modernes freinent bien, c'est pas le cas de la vieille gn (125) que j'ai du me traîner et qui ne faisait que ralentir!

Avatar du membre France
Gadget
Bon posteur
Bon posteur
Messages : 279
Enregistré le : mer. 1 avr. 2015 16:47
Moto : Vespa GTS 300
Localisation : Nord / Pas-de-Calais
Contact :

Re: Capacité de freinage Ninja et Z300

Message par Gadget » ven. 3 avr. 2015 19:35

Par rapport au scooter 300cc de mon épouse que j'utilise depuis quelques mois (quasiment tous les jours), je pense que je vais y gagner : je le trouve limite dangereux en duo.
Bon, en même temps, ce scooter n'est pas un engin prévu pour faire des folies :D
J'ai hâte de pouvoir jouer à nouveau du levier de vitesses 666)
"Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément." Boileau, L'art poétique, Chant I

Avatar du membre France
Valandil
Bon posteur
Bon posteur
Messages : 290
Enregistré le : lun. 12 oct. 2015 17:00
Moto : Ninja 400
Contact :

Re: Capacité de freinage Ninja et Z300

Message par Valandil » lun. 18 avr. 2016 20:28

Comment est il possible d'améliorer les capacités de freinage de la Z300 ?

tom4
Petit posteur
Petit posteur
Messages : 199
Enregistré le : mar. 31 déc. 2013 20:54
Moto : 300 ninja/400 vfr
Localisation : 44
Contact :

Re: Les essais de la Z300

Message par tom4 » lun. 18 avr. 2016 21:29

oliv' a écrit :je persiste, il est suffisant sur la 300, sauf peut-être sur piste, là, je me méfierais.
je maintiens que le freinage de la 300 ninja, sur une moto qui s'appelle NINJA et qui est vendue comme une sportive est une honte.
en usage urbain et tranquille, ça va très bien.
dès qu'on commence à rouler un peu, on se fait quelques frayeurs.
et c'est pas du à l'abs.

des motos qui freinent pas, j'en ai eu, des qui freinent, j'en ai eu, et j'ai aussi eu des motos avec des freins genre "crochet d'appontage" (ok, sur ma moto de piste, 400 vfr avec étrier de VTR 1000 SP1 :) ).
mais quand je compare le disque du 300 ninja avec celui de mon 400 bandit (il ne me reste qu'un disque :) ), ça fait peur

tom4

Avatar du membre France
Gadget
Bon posteur
Bon posteur
Messages : 279
Enregistré le : mer. 1 avr. 2015 16:47
Moto : Vespa GTS 300
Localisation : Nord / Pas-de-Calais
Contact :

Re: Capacité de freinage Ninja et Z300

Message par Gadget » lun. 18 avr. 2016 22:04

Ma Z300 n'étant pas équipée de l'ABS, je peux attester que le freinage est juste suffisant sans ce dispositif : très bien en solo à allure raisonnable MAIS trop juste à rythme "enjoué" ou bien en duo (même à allure raisonnable). D'ailleurs, j'ai eu deux "coups de chaud" en solo, l'un sur le sec, l'autre sur le mouillé, et je n'ai eu aucun problème pour ne pas bloquer la roue malgré l'urgence des situations, et pourtant je ne suis pas du tout (mais vraiment pas du tout) pilote. Je ne suis pas sûr que l'ABS soit beaucoup exploité sur les versions qui en sont équipées.

Pour finir sur une note positive, par rapport au Vespa GTS 300 de mon épouse (qui a une conduite on ne peut plus raisonnable), le freinage de ma Z300 est meilleure ;)
"Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément." Boileau, L'art poétique, Chant I

Avatar du membre
Riko
Pilier du forum
Pilier du forum
Messages : 2048
Enregistré le : mer. 17 nov. 2010 14:24
Moto : Daytona 600
Localisation : Lille
Contact :

Re: Capacité de freinage Ninja et Z300

Message par Riko » mar. 19 avr. 2016 18:23

Vous pouvez changer par un MC radial, un étrier Brembo 4 pistons et des durites avia..... et ça changera principalement votre façon de freiner *!*

Les tutos existent (du moins pour le Brembo et les avia :p )

Pour le reste, oui, le freinage est un poil limite, mais vu le poids de la bête, au quotidien (et je précise pas sur Piste) il reste suffisant *!*

Répondre

Retourner vers « Z 300 (2015 - 2016 ) »