Suzuki présente la GIXXER 250 Naked et explique son choix du refroidissement à huile

Actualités et discussions générales concernant les motos de moins de 500cc.
Répondre
Avatar du membre France
Mickael
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 2253
Enregistré le : jeu. 27 sept. 2007 01:25
Moto : ER6N
Localisation : Pontarlier
Contact :

Suzuki présente la GIXXER 250 Naked et explique son choix du refroidissement à huile

Message par Mickael » dim. 3 nov. 2019 08:59

Suzuki a présenté lors du salon de Tokyo une version roadster de sa sportive GIXXER 250SF, nommée simplement GIXXER 250.

gixxer 250.jpg

Le magazine Young Machine en a profité pour interroger les responsables de Suzuki sur leur choix de proposer à nouveau un refroidissement à huile. Système qui avait été abandonnée en 2008 avec l'arrêt de production des GSX 1400.


Y.M: Pourquoi avez-vous réintroduit un moteur refroidi à l'huile aujourd'hui?

Ceci est directement lié au concept de la série GIXXER 250. La série a été développée avec pour but de fournir des motos sportives au design moderne à la portée des jeunes.
Par conséquent, nous avons choisi le refroidissement par huile, qui présente de nombreux avantages de par sa petite taille et de son poids léger. Il offre également des performances supérieures à celles du refroidissement par air, tout en étant plus léger que le refroidissement par eau. Le moteur à refroidissement par huile présente également la particularité de comporter moins de pièces que le refroidissement à eau, ce qui entraîne une réduction des coûts de production. Nous avons cherché un équilibre entre prix et performance acceptables pour l’entrée de gamme et les jeunes générations.

Le concept est que le moteur lui-même est petit et léger, avec un rendement élevé, tout en pouvant respecter les dernières réglementations environnementales strictes. Il présente une excellente opérabilité et durabilité. Afin de réaliser une pièce petite et légère, nous avons sélectionné le système de refroidissement de l'huile et la structure de la vanne SOHC4.
En premier lieu, la méthode de refroidissement optimale pour un moteur dépend de la quantité de chaleur moteur que l'on souhaite dissiper. Lorsque nous avons réfléchi au concept de la série GIXXER 250, nous avons décidé que le refroidissement par air ne suffisait pas et que les hautes performances du refroidissement par eau n'étaient pas nécessaires. Lorsque nous comparons le refroidissement par air, par huile et par eau, il n'y a aucun doute doute que le refroidissement par eau est le système le plus performant, mais naturellement, les moteurs à refroidissement par eau utilisent de l'eau de refroidissement, ce qui les rends lourds. De plus une pompe à eau, un thermostat, un radiateur, un tuyau et un collecteur sont également nécessaires. En d’autres termes, il est performant mais lourd. Dans le cas de la série GIXXER 250, la conclusion était que le refroidissement à l'huile était possible car il était suffisant même si ses performances n'étaient pas aussi élevées.

Moteur GIXXER 250.jpg


Y.M: Cela semble être une renaissance du refroidissement par huile, mais en fait, Suzuki n'a-t-il pas continué à rechercher et à développer des moteurs à refroidissement par huile après la fin de production de la GSX1400 ?

Oui, c'est vrai. Au Salon de l'automobile de Tokyo 2015, nous avons exposé un modèle conceptuel appelé «Feel Free Go!», Une sorte de cyclomoteur. Même s’il n’a pas peut-être pas eu beaucoup de visibilité à cette époque, il était également équipé d’un moteur à refroidissement par huile.


Y.M: L'ancien moteur à refroidissement par huile Suzuki appelé SACS (système de refroidissement avancé Suzuki) était doté d'une structure dans laquelle de l'huile moteur est injectée dans la culasse pour la refroidir. Le nouveau moteur a une structure très différente et il semble y avoir des similitudes avec un moteur refroidi à l’eau.

Le SACS conventionnel pulvérisait l'huile de moteur d'en haut avec un jet de refroidissement. En revanche, le système de refroidissement de l'huile Suzuki (SOCS) adopté dans le nouveau moteur étend la zone de transfert de chaleur en étirant un mince circuit d'huile de refroidissement appelé une chemise d'huile autour de la chambre de combustion. Par rapport à la structure précédente, la zone de refroidissement est environ 30 fois supérieure. Le rendement élevé élimine le besoin d'un nombre d'ailettes similaires aux moteurs à refroidissement par air. L'amélioration de la technologie de coulée et de la technologie d'inspection est étroitement liée au fait de pouvoir réaliser la gaine d'huile nécessaire à ce système.


Y.M: Est-ce un système qui était difficile à réaliser avec la technologie de production disponible dans le passé?

La gaine d'huile a un diamètre d'environ 7 mm. Si le niveau de technologie de la coulée n’est pas assez élevé, elle se cassera en cours de route. En outre, si la technologie d’inspection n'est pas suffisamment performante, il ne sera pas possible de vérifier s’il existe des problèmes pendant la production et donc la commercialisation est impossible.
Le concept de refroidissement n'a pas tellement changé par rapport au passé. les performances de refroidissement sont améliorées en sécurisant une grande zone de réception de chaleur, en appliquant le fluide le plus rapidement possible et en le fixant à la température la plus basse possible. Cette structure refroidie à l'huile est excellente en ce que la zone de réception de chaleur peut être considérablement étendue.
La technologie de coulée a été établie avec une coopération externe. Bien que la production se situe en Inde, le niveau de production actuel y est très élevé, comme en témoigne le fait que d’autres fabricants s’engagent également activement avec cette usine.


Y.M: Ce petit moteur léger semble très polyvalent. Je me demandais si vous pouviez étendre sa production à d'autres modèles, je suis curieux de savoir quel est le développement futur ...

Bien sûr, nous ne pouvons pas répondre actuellement. Cependant nos développeurs sont d’avis que ce moteur léger et petit pourrait connaitre des variations.


Y.M: Le moteur est étonnamment compact. Si vous y réfléchissez, il semble que le gabarit de la moto pourrait être considérablement réduit.

Le moteur est petit et léger, mais le gabarit de la moto est plus imposant. Dès le départ du développement nous avons eu le désir que le regard des jeunes gens s’arrête dessus. J'ai pensé qu'il était nécessaire de disposer d'une moto capable de briller dans les zones urbaines. Nous essayons de répondre aux attentes des jeunes concernant le look, par exemple en montant pneus avant et arrière larges, en utilisant une fourche épaisse et en transformant le silencieux en cylindre simple. Avec ce moteur, vous pouvez techniquement faire une moto plus petite, mais les jeunes générations de ces dernières années veulent une grosse moto, c'est pourquoi nous avons fait ce choix.

Source: Young Machine (En Japonais)
Image

Répondre

Retourner vers « Le monde de la moto de moins de 500cc »