Sportives accessibles: l'attaque des petites cylindrées

Actualités et discussions générales concernant les motos de moins de 500cc.
Répondre
Avatar du membre France
Mickael
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 2357
Enregistré le : jeu. 27 sept. 2007 01:25
Moto : ER6N
Localisation : Pontarlier
Contact :

Sportives accessibles: l'attaque des petites cylindrées

Message par Mickael » mar. 2 août 2016 19:13

 ! Message de : Mickael
NB: Traduction d'un article Italien suite à la présentation de la CBR250RR que j'ai trouvé intéressant et qui s'interroge sur l'avenir des motos sportives.
Ne parlant pas Italien c'est un traduction automatisée que j'ai essayé de rendre compréhensible. N'hésitez pas à faire savoir si jamais j'ai fait des contresens dans la traduction.
Sportives accessibles: l'attaque des petites cylindrées, le downsizing des grandes.

2017 et 2018 seront des années très importantes pour la moto sportive, car au delà des coûteuses Race Réplica, ce sont des modèles populaires accessibles à un public bien plus large qui arriveront.
Cette phrase ne signifie pas que nous assisteront à un retour des moyennes cylindrées pour qui il n'y a plus de places sur les marchés actuels. Elles coûtent trop chères pour être vendues sur les marchés émergents et non plus aucun attrait en Europe.
En Asie les supersportives plaisent. Comme cela s'est produit en Europe dans les années 90 il existe un large public rêvant de piloter des motos semblables à celles des pilotes professionnels.

En Asie cependant, les jeunes doivent se contenter de 125 et de 250. Motos économiques, qui ont aussi été importées en Europe, mais qui n'ont jusqu'alors pas connu beaucoup de succès, soit à cause de leurs performances modestes pour certaines, soit à cause de finitions pas exceptionnelles pour d'autres. Cependant les marchés asiatiques sont en train de grandir à très grande vitesse, quantitativement et qualitativement, et les clients deviennent de plus en plus exigeants. Pour cette raison la nouvelle génération de sportives de 250 cm3 commence a devenir intéressante aussi pour nos marchés. La nouvelle Honda CBR250RR est un exemple de cette évolution. Elle sera vendue en 2017 en Asie et pourrait arriver en Europe en 2018. Ce n'est pas un modèle à l'intérêt commercial significatif, mais il sera intéressant d'étudier comment les jeunes accueilleront cette petite sportive.

Des petites sportives sont en développement sur le modèle des grandes, puissantes et chères supersportives. Les constructeurs sont en train de produire des motos plus simples, moins chères et adaptées à un public plus large. La question est alors : Y-a-t-il encore des clients intéressés pour acheter des moto sportives qui ne sont autre chose que des Races Replica? Dans les années 90 l'offre était résolument plus restreinte, mais aujourd'hui existent des roadsters sportifs, dotés de performances de sportive de course mais également munis d'une caractéristique importante (inconnue des sportives): la polyvalence. Aujourd'hui les motos sportives représentent des vitrines technologiques, objets de désir sur lesquels on peut rêver. Renoncer au rêve pour acheter quelque chose de plus économique et accessible n'est-il pas plus logique?

Difficile de répondre à cette question. Certes , pour Ducati il y a un intérêt pour cette catégorie de véhicules. D'ailleurs à Borgo Panigale ils travaillent sur ​​leur nouvelle Supersport qui devrait être dans un remake moderne de l'ancienne version. Dans les années 90, le meilleur moteur Ducati était le bicylindre à refroidissement liquide de la 916 tandis que les Supersport avaient un refroidissement par air. Aujourd'hui, le moteur le plus avancé est le Superquadro et la nouvelle Supersport devrait être le Testastretta (probablement 939), les nombreuses évolutions techniques sont devenues le cheval de bataille à Borgo Panigale.

Chez Honda on pense qu'il y a beaucoup de fans de motos sportives aujourd'hui, mais qu'ils ont abandonné le guidon car ils ne peuvent plus se permettre de dépenser des sommes folles pour acheter des motos fantastiques , mais peu exploitables. C'est pour cela qu'ils doivent proposer deux versions de la nouvelle Fireblade; une extrême et une autre plus approprié pour un usage routier. Honnêtement, en analysant les ventes du segment sport touring et en observant le nombre de constructeurs qui ont choisi de transformé leur sportive en moto plus adapté à parcourir la route, on ne peut guère supposer que ces nouvelles sportives accessibles de faible cylindrée soient couronnées de succès. Cependant, plus d'un fabricant visant à nouveau ce segment des sportives non extrêmes, il sera intéressant de voir comment les clients vont réagir.

Source: InMoto.it (En Italien)
Image

Répondre

Retourner vers « Le monde de la moto de moins de 500cc »